Paradox Music

Wrong Assessment – End of Contemplation [Clergy]

Share

« End of contemplation » est la deuxième sortie vinyle du label anglais Clergy, signée de l’artiste milanais Wrong Assessment qui se décrit lui-même comme très influencé par Jeff Mills et les sciences « compliquées ». Un nom qui, je vous l’avoue, avait déjà attiré mon attention ces derniers temps… 

Cette release est de mon point de vue de très bonne facture et montre surtout que l’artiste sait sortir des sentiers battus et proposer quelque chose au-dessus de la mêlée en ces temps où la techno a un peu de mal à se renouveler. Passons en revue les quatre morceaux comme si nous étions chez le marchand de disque : casque sur les oreilles et les mains remplies de bonnes galettes… 

 

Uncinate est un morceau simple mais riche, propulsé à la fois par une basse puissante avec un côté old school mais aussi et surtout par un petit gimmick acide qui donne un côté mystique et oriental à l’ensemble. La construction et les effets sont certes classiques (la réverbération dans le break, un grand classique !). Néanmoins, le nombre d’or est ici respecté et ce track se révélera sans doute extrêmement efficace au milieu d’un set destiné à faire bouger la foule.

Stapedius est probablement le morceau le plus « linéaire » du lot. Une petite boucle sonore placée très loin remplit l’espace sonore. Ici, c’est le travail sur le haut du spectre sonore qui assure la progression du morceau. Pas forcément ma came mais ça peut servir de base à des constructions sonores sympathiques si on l’assaisonne avec d’autres éléments.

Answers est pour moi LE morceau à écouter sur l’EP et probablement celui qui me ferait acheter la galette instantanément ! Pourquoi ? Tout simplement parce que j’y retrouve tous les ingrédients d’une techno de qualité : l’énergie, le son et surtout un petit côté « tordu ». Voilà bien longtemps que je n’avais pas entendu un morceau de ce niveau, avec des rides bien senties et surtout cette nappe complètement improbable qui donne un côté mystérieux à l’ensemble. On se croirait presque revenus à la grande époque de Drumcode ou de Synewave… avec néanmoins un tempo bien plus sage !

End of contemplation qui donne son nom à l’EP est un véritable OVNI parmi les autres morceaux. Clairement, nous ne sommes pas ici dans le registre dancefloor mais bien dans quelque chose de carrément plus léché. J’irais presqu’à dire qu’il s’agit d’une forme d’électro slow motion éthéré, du Plastikman sous Valium… Le morceau s’appuie sur de grosses nappes analogiques qui sonnent même un peu old school voire de manière intemporelle. Je trouve ça plutôt chouette. Honnêtement, difficile de situer ce genre de morceau dans le temps sans rechercher un minimum d’informations. De mon point de vue, à réserver pour une écoute au calme à la maison ou pour une fin de set.

A la lecture de ces quelques lignes, vous aurez compris que Wrong Assessment nous propose ici un menu mêlant le dancefloor et le tarabiscoté, avec une petite pointe de mysticisme bien sympathique. 

J’imagine que, comme moi, vous êtes impatient(e)s de pouvoir écouter cette jolie galette chez vous. Vous serez vite rassasié(e)s : la sortie de cet EP est prévue le 4 décembre 2015 et il sera disponible dans toutes les bonnes épiceries !

Share

Leave a Comment

Your email address will not be published.