Paradox Music

Si tu penses être un digger en Techno et tu ne connais pas encore A+W, c’est qu’il faut revoir rapidement tes sources…

Share

Voici notre focus sur le label le plus indus de la sphère Techno qui devrait faire le taff pour pas te faire traquer par tes collègues!

Fondé en 2011 à Berlin par Philipp Strobel et Gabriel Brero, le label intemporel A+W est sans aucun doute une mine d’or pour les nostalgiques de la darkwave des années 80 et du post punk crade, tout comme pour les technoïdes assoiffés en recherche d’un breuvage industriel. Co-fondateur et DJ résident de soirées berlinoises comme “Death#Disco”, le label de Strobel héberge des artistes comme Die Selektion, Ancient Methods ou encore The Soft Moon, manifestant une volonté de diversifier les styles et marquant une évidente ouverture d’esprit. Si les premières releases du label sont pour la plupart extraits d’un autre temps où la dominante wave bat son plein, l’apparition de l’allemand Ancient Methods en 2014 sur le label avec ses remixes de Black Egg se distingue par l’arrivée du style techno qui va côtoyer l’EBM inquiétant et la synthwave revisitée. Pour autant, le label ne déroge pas complètement à sa marque de fabrique, des artistes comme Phase Fatale qui s’ancre dans une techno aux influences coldwave et post-punk, ou encore Codex Empire qui sortira son tout premier EP sur A+W faisant ainsi une place au style industriel moderne rappelant toutefois les premières releases du label.

 

​Avec plus d’une centaine de releases au catalogue, dont la plupart sorties en éditions limitées au format cassette, CD ou LP, Aufnahme + Wiedergabe est aujourd’hui à son apogée et continue de s’inscrire dans un registre multigenre mais prenant soin de toujours respecter une esthétique sombre et froide.

LES IMMANQUABLES DU LABEL

  • Die Selektion – Puppen Spieler  [A+W 002]

Le jeune trio dark wave Die Selektion fait ses premières armes en 2011 sur A+W en sortant un format K7, comme pour marquer une certaine intemporalité. Le morceau “Puppenspieler” est marqué par un son froid-chaud, mêlant les cuivres un tantinet mélancoliques et un chant digne d’un morceau de DAF qui le rend très efficace et dansant.



  • Schwefelgelb – Es zieht mich [A+W XI]

“Dahinter Das Gesicht”, la dernière release du duo allemand Schwefelgelb,  est un concentré d’EBM destiné aux dancefloors gourmands de synthés vintage et voix réverbérées.

  • Codex Empire – Slate To Marble [A+W IV]

Présent sur l’excellent EP “Kingsevil”, Slate To Marble est un mélange subtil d’EBM douce et de techno industrielle. Mahk Rumbae, producteur et DJ anglais basé à Vienne se distingue par des choix sonores assez expérimentaux, toujours agrémentés de mélodies noises ravageuses en gardant sa destination finale en tête.

  • Ancient Methods x Black Egg – Ohne Hände [A+W IV]

L’arrivée d’Ancient Methods sur le label se fait remarquer par cet excellent EP de remixes du morceau “Ohne Hände”, présent sur l’album “Legacy From A Cold World” sorti en 2013 sur A+W. Ancient Methods revisite le morceau avec ses habitudes qu’on lui connaît, avec une techno industrielle très martelée, en prenant soin d’incorporer les voix comme un outil rythmique complémentaire.

Share

Leave a Comment

Your email address will not be published.